Signe la pétition pour la mise en place de la capitalisation des matières validées !

Màj : l’UNEF a obtenu ce mercredi 17 octobre 2012 la mise en place de la capitalisation des matières validées ! Plus d’infos ici.

En 2002, l’UNEF a obtenu de faire inscrire dans la loi le principe de la capitalisation des matières validées, qui signifie que que toute matière validée (note supérieure ou égale à 10) n’a pas à être repassée en cas de redoublement (article 25 de l’arrêté Licence).

A Assas, cette disposition n’est pas appliquée : seules les unités d’enseignements (ou blocs) validées n’ont pas à être repassées en cas de redoublement ; ainsi, un étudiant peut très bien valider une matière dans un bloc mais avoir à la repasser en cas de redoublement si le bloc en question n’est pas validé.

Fin juin 2012, forte de son succès électoral aux dernières élections et de la confiance accordée majoritairement par les étudiants, l’UNEF a obtenu de Guillaume Leyte, le nouveau président de l’université, qu’il s’engage à faire adopter dès avant la rentrée la capitalisation des matières validées. Celui-ci a promis au syndicat étudiant que les matières validées à l’issue de l’année 2011-2012 seront acquises dès l’année 2012-2013 !

Il reste jusqu’au 31 octobre (soit un mois après le début de l’année, au terme du Code de l’éducation) au Conseil d’administration de l’université, pour adopter la capitalisation des matières validées pour l’année 2012-2013 afin de prendre en compte les matières validées en 2011-2012. L’expérience syndicale a démontré que se mobiliser pour obtenir de l’université qu’elle s’engage n’est malheureusement pas suffisant. Voilà pourquoi, malgré la promesse du nouveau président de l’université, il est nécessaire que les étudiants restent mobilisés jusqu’à l’adoption de ce droit étudiant, en étant un maximum à signer la pétition de l’UNEF !

Toi aussi, signe la pétition pour la mise en place de la capitalisation des matières validées dès la rentrée 2012-2013 !

[emailpetition id= »3″]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *