Communiqué de Presse: islamophobie à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas

Paris, le 26 mars 2016

Université Paris 2 Panthéon-Assas : l’UNEF condamne l’islamophobie dans nos amphis.

Vendredi 25 mars au matin, un professeur de l’université Paris 2 Panthéon-Assas a interpellé une étudiante en lui intimant d’enlever son voile sous prétexte de laïcité. L’étudiante s’est ensuite sentie obligée de quitter l’amphithéâtre : en se comportant ainsi, l’enseignant met donc en difficulté sa poursuite d’étude.

L’UNEF s’oppose fermement à cette attitude et rappelle que les personnels de l’université ne sont pas au-dessus de la loi et ne sauraient donc inventer leurs propres règles. La neutralité s’impose au service public et à ses agents, en aucun cas aux usagers que sont les étudiants.

L’argument féministe n’est pas plus recevable : il a comme conséquence paradoxale de priver des femmes de l’accès aux études.

L’UNEF tient également à rappeler que c’est la deuxième fois en deux ans qu’un évènement de ce type se produit dans cette université, nous attendons donc que des mesures soient prises pour que cela ne se reproduise plus et que les étudiants d’Assas puissent continuer leurs études sans heurts de ce type.

L’UNEF invite plus généralement les établissements d’enseignement supérieur à faire un travail de pédagogie auprès de leurs personnels pour que ces incidents, qui alimentent un climat islamophobe, ne se reproduisent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *