Toi aussi signe la petition pour une réforme des conditions d’examens

C’est la qualité des enseignements qui fait la valeur du diplôme. Pour autant, aujourd’hui avec un très fort taux d’échec notamment en L1, réussir à Paris II Panthéon Assas est un vrai parcours du combattant. Aujourd’hui les examens sont utilisés pour sanctionner les étudiants et ne sont en rien utilisé comme un outil de progression tout au long de notre cursus universitaire.

Le 18 mars l’ensemble des étudiants de paris II Panthéon-Assas seront appelés aux urnes. Cette élection sera la seule occasion de pouvoir élire des représentants indépendants susceptibles de se battre pour l’ensemble des étudiants. Ces élections sont une occasion importante pour faire entendre nos revendications et un outil efficace pour mettre la pression et changer notre quotidien. C’est pourquoi l’UNEF revendique une réforme des conditions examens :

Une réforme des conditions d’examens :

La mise en place de la note du max pour que seule la meilleure note entre la première et la deuxième sessions d’examens soit prose en compte afin que les rattrapages ne soit pas pénalisants pour les étudiants.

Pour une meilleure organisation des oraux avec une seule épreuve par journée et un ordre de passage prédéfini et communiqué à l’avance pour éviter les longues files d’attentes devant la salle d’examen.

Pour la mise en place du passage en conditionnel pour qu’un étudiant qui a raté son année pour une ou deux matières ait la possibilité de passer à l’année supérieur. C’est à dire qu’il soit admis en année supérieur a condition qu’il repasse les matières non validé.

Pouvoir repasser les matières que tu veux aux rattrapages ce qui permettra aux étudiants qui le veulent de ne plus passer à coter de la mention ou du master désiré.

Signe la pétition pour une réforme des conditions d’examens :

L’UNEF ne se mobilise pas que pour les élections. C’est pour ça qu’elle met en place une pétition pour  qu’au lendemain des élections on puisse changer le fonctionnement des examens.

Toi aussi, signe la pétition pour une réforme des conditions d’examens

Signe la pétition pour une réforme des conditions d'examens

Signe la pétition pour une réforme des conditions d'examens

[signature]

Signer

Partager avec vos amis :

   


L’UNEF T’AIDE A CALCULER TA MOYENNE

Un problème pour calculer ta moyenne ?
Tu ne sais pas comment faire ?

L’UNEF est la pour t’aider

Les résultats d’examen (L1 sur Paris et des étudiants sur Melun) sont disponibles sur le site de l’université. Pour autant de nombreux étudiants ignorent comment calculer leur moyenne du premier semestre. Très peu connaissent vraiment les modalités de contrôle de connaissances appliquées à Assas. L’UNEF a mis en place un fichier qui te permet de calculer ta moyenne. Tout se calcule automatiquement.

Il faut rentrer vos notes dans les colonnes TD et Partiels pour avoir votre moyenne
calcul points L1
calcul points L2

L’UNEF des droits pour la réussite de tous

Grâce à tes élus UNEF dans les conseils de l’université, les étudiants bénéficient de dispositif leur permettant la réussite.

– La compensation annuelle des notes : L’UNEF a permit la mise en place de la compensation annuelle qui permet la moyenne soit faite entre ton premier et ton second semestre. Mais aussi entre les semestres, c’est-à-dire entre les matières et les blocs.

– La capitalisation des matières : C’est-à-dire que toutes les matières où un étudiant a obtenu la moyenne ou plus sont considérées comme définitivement acquises et ainsi en cas de redoublement tu ne les repasseras pas.

Pour plus de précision sur les résultats d’examens cliquer ici

Profession de foi de la liste UNEF et associations étudiantes

Le service public d’enseignement supérieur a subi de lourdes modifications et ressort affaibli par les orientations politiques données durant le mandat de Nicolas Sarkozy : mise en concurrence des établissements, pénurie budgétaire, reculs démocratiques…. En concentrant la majeure partie des moyens sur un petit nombre d’étudiants, le gouvernement sortant a préféré l’élitisme universitaire à la réussite de chacun. Pour la première fois depuis 40 ans, la part des enfants issus des milieux populaires dans l’enseignement supérieur est en baisse.

Dans un contexte d’augmentation du chômage en particulier chez les jeunes, le diplôme est pourtant devenu une arme indispensable dont personne ne doit être privé. Notre insertion professionnelle, notre vie future mais aussi celle de l’ensemble de notre pays en dépend. Les candidats « UNEF et associations étudiantes » se battront donc sans relâche pour que le nouveau gouvernement prenne des mesures pour relancer la démocratisation de l’enseignement supérieur pour former mieux les étudiants et en former plus.

Du 20 au 29 juin prochain, l’ensemble des élus étudiants sont appelés à élire leurs représentants au sein du CNESER. Les candidats « UNEF et associations étudiantes » portent le projet de remettre la démocratisation au cœur des missions du service public d’enseignement supérieur. 

Issus du monde syndical ou associatif, étudiants étrangers ou français, élus en universités ou en écoles : les candidats « UNEF et associations étudiantes » sont porteurs d’une démarche de rassemblement pour porter ce projet ambitieux. Convaincus que seule une démarche syndicale peut faire avancer les droits étudiants, les candidats « UNEF et associations étudiantes »
combineront la création du rapport de force et les discussions avec les pouvoirs publics pour défendre au mieux les intérêts matériels et moraux des étudiants. 

L’action collective peut changer réellement les choses. Donnez-nous les moyens d’agir et votez pour des candidats sérieux, ambitieux et combatifs au CNESER !

Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF

Retrouvez toutes les informations sur l’élection des représentants étudiants au CNESER sur www.unef.fr/cneser

Bonne année 2012 !

L’UNEF Paris 2 souhaite à tous les étudiants une bonne année 2012 !

Comme l’année précédente, marquée par la victoire du 10ème mois de bourse, cette nouvelle année devra être celle d’autres avancées sociales, notamment à l’occasion d’échéances électorales étudiantes et nationales.

Tous nos vœux de réussite aux examens !